Quelques chiffres

Chiffres OMS, Ministère de la Santé 2013-2015

PRÉCISANT que les données récupérées et dont il est mention ci-dessous ne tiennent pas compte (hélas) de toutes les affections :

  • NON DIAGNOSTIQUÉE,
  • NON QUALIFIÉES,
  • NON RECONNUES,
  • NON RÉPERTORIÉES...

On estime, donc, aujourd'hui à 9 millions de personnes en France touchées par un handicap. 

Toutes ces personnes ne sont bien entendu pas égales face au handicap, qu'on peut répertorier en plusieurs types.

Handicap mental (ou déficience intellectuelle)

Il touche 1 à 3% de la population générale, avec une prépondérance de sexe masculin.

Handicap Auditif

Plus de 4 millions de personnes sont atteintes de handicap auditif en France, dont près de 300 000 ont une surdité profonde.

Handicap Visuel

Les résultats de l'enquête HID, (Handicaps - Incapacités - Dépendance) de la DREES (Direction Recherche Etudes Evaluations Statistiques) extrapolés à l'ensemble de la population de France métropolitaine, permettent d'estimer à 1 700 000 environ le nombre de déficients visuels, soit une prévalence totale de ces formes de déficience atteignant 29 pour 1 000 habitants. Mais toutes ces personnes n'ont pas des déficiences même degré de sévérité ni les mêmes difficultés. Ceci a conduit à élaborer, à partir des réponses aux questions sur les déficiences et les incapacités visuelles, et en accord avec un groupe d'experts, une classification de la déficience visuelle en quatre degrés de sévérité : aveugles, malvoyants profonds, malvoyants moyens et malvoyants légers (encadré 1).

207 000 personnes (12 % des déficients visuels) seraient ainsi aveugles ou malvoyants profonds, c'est à dire aveugles ou ayant une vision résiduelle limitée à la distinction de silhouettes, parmi lesquelles 61 000 seraient aveugles complets.

932 000 personnes (55 % des déficients visuels) seraient malvoyants moyens, avec une incapacité visuelle sévère en vision de loin (beaucoup de difficultés ou une incapacité totale à reconnaître un visage à quatre mètres) ou en vision de près (beaucoup de difficultés ou incapacité totale à lire, écrire ou dessiner).

Enfin, un peu plus 560 000 personnes (33 % des déficients visuels) seraient malvoyants légers. La nature et l'origine des problèmes de santé déclarés par ces personnes ont conduit à les classer « malvoyants », mais elles n'ont pas déclaré d'incapacités visuelles sévères pour la vision de loin ou la vision de près. Pour cette raison, un grand nombre de ces malvoyants ne seraient probablement pas considérés comme déficients visuels selon les définitions légales ou les critères couramment utilisés dans la pratique médicale.

Lésions de la moelle épinière

Ces handicaps touchent près de 30 000 personnes en France, dont plus de 50% sont âgés de moins de 25 ans. 1,5% de la population française adulte est atteinte de troubles moteurs isolés, soit environ 850 000 personnes. Si l'on considère le trouble moteur associé à d'autres déficiences, cette estimation atteint 4%. 45% des personnes se déplacent en fauteuil roulant, et 50% sont dépendantes pour les actes essentiels de l'existence.

Infirmité Motrice Cérébrale (Paralysie Cérébrale)

125 000 personnes en France sont atteinte de ce handicap (1 naissance toutes les 5 heures)

Autisme et Troubles Envahissants du Développement

Selon les différentes sources, le nombre d'autistes en France est estimé à 650 000, avec une proportion de 3 ou 4 garçons pour une fille.

Handicap Psychique

Schizophrénie, troubles bipolaires, dépressions sévères et troubles obsessionnels compulsifs touchent en France 3 millions de personnes, soit 22% des invalidités dues aux maladies.

Plurihandicap et Polyhandicap

Les données disponibles en France, relativement anciennes, permettent d'évaluer la prévalence du polyhandicap entre 0,7 et 1,28 %, soit 880 nouveaux cas d'enfants polyhandicapés par an. On évalue à 19 600 le nombre de polyhandicapés de 0 à 20 ans en France (dont 10 % de survenue postnatale et 10 % dus à des maladies hérédo-dégénératives ou neuro-métaboliques).
La proportion des patients polyhandicapés relevant d'une prise en charge médicalisée lourde du fait de la sévérité et de l'instabilité de leur état de santé est évaluée à 30 %.
Plus de 95 000 adultes sont accueillis dans des établissements médico-sociaux pour adultes handicapés. Les adultes présentant une déficience intellectuelle (68 % d'entre eux) sont plus de la moitié à être accueillis dans un foyer d'hébergement. Les adultes polyhandicapés représentent 6 % des personnes prises en charge dans les établissements et services médico-sociaux pour adultes, principalement dans des Maisons d'Accueil Spécialisées (données fondées sur l'enquête menée auprès des établissements médico-sociaux pour personnes handicapées (ES). L'enquête ES est une enquête exhaustive, par voie postale, réalisée par la Drees, auprès des gestionnaires d'établissements sanitaires et sociaux (Finess).

Traumatismes crâniens

Les traumatismes crâniens sont la principale cause de mortalité et de handicap sévère avant 45 ans. Les causes principales sont : les accidents de la voie publique (environ 50 %), les accidents sportifs, les accidents de travail, les accidents domestiques, les agressions.
Sur l'ensemble des traumatisés crâniens, chaque année en France, environ 155 000 personnes sont admises aux urgences pour un traumatisme crânien. (Etude INSERM Aquitaine, 1986), 80% sont étiquetés légers (M. Raphaël, 2014).

Maladies dégénératives

Sclérose en plaque, Cancers, Leucémies, Alzheimer... Les maladies dégénératives et neurodégénératives touchent en France aujourd'hui plus de 850 000 personnes sont touchées par la maladie d'Alzheimer ou une maladie apparentée, elles sont plus de 150 000 personnes touchées par la maladie de Parkinson et plus de 85 000 personnes touchées par la sclérose en plaques.

Les troubles Dys

Les chiffres varient normalement selon les études, selon les pays et selon les époques. Selon la nature des troubles que l'on inclut dans l'étude, selon le degré de sévérité pris en compte, les chiffre varient de 1 à 10%.
En France on parle de 6 à 8% de troubles dys. On peut dire que 4 à 5 % des élèves d'une classe d'âge sont dyslexiques, 3% sont dyspraxiques, et 2% sont dysphasiques.
Aucune étude fiable n'a donné un chiffre des troubles DYS en France.

Les troubles envahissants du développement 

En France, entre 300 000 et 650 000 personnes sont atteintes d'un trouble envahissant du développement dont 60 000 personnes autistes. 8 000 enfants autistes naissent chaque année, ce qui représente 1 personne sur 150 (Données INSERM)